Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

LA NOUVELLE TRIBUNE

la Nouvelle Tribune n°413
Posté le 06/10/2017
 

Pièces jointes

Partager sur

la Nouvelle Tribune n°413

Cliquez pour rendre cette question favorite
  ressource 1 sur 264   Suivante ►
 

L’heure est à la mobilisation !

Il est du rôle du syndicalisme libre, indépendant et confédéré de donner les moyens aux salariés et fonctionnaires d’exprimer leur mécontentement quand leurs droits et leur pouvoir d’achat sont remis en cause.

Concernant les fonctionnaires et agents publics, le moment est venu. Face à un gouvernement qui utilise le dialogue social pour simplement annoncer ses contreréformes, sans aucune prise en contact des revendications syndicales, il n’y a pas d’autre choix. Quand le Ministre, Gérard Darmanin, indique qu’il est à ce poste pour appliquer le programme présidentiel d’Emmanuel Macron, autant dire que la discussion est close.

Ainsi, d’ores et déjà, il a annoncé le gel de la valeur du point d’indice en 2018, la réinstauration du jour de carence (en cas d’arrêt maladie) à compter du 1er janvier 2018, et la suppression de 120 000 postes sur le quinquennat.

Concernant la CSG (Contribution Sociale Généralisée), il est prévu sous des modalités que nous ne connaissons pas à ce jour, une compensation pour les fonctionnaires. Mais cette augmentation programmée de la CSG (+1,7%), qui va mettre en péril le financement de la protection sociale, sera simplement compensée. Ainsi, à la différence du secteur privé, il n’y aura pas d’augmentation du pouvoir d’achat, mais simplement compensation. Cela démontre clairement, une fois de plus, que l’alignement sur le privé ne se fait que lorsqu’il est défavorable aux fonctionnaires (exemple de l’alignement des retenues pour les retraites).

Dans le même temps, le débat de fond annoncé par le Ministre sur les missions et l’organisation des services de la Fonction publique se fait attendre, la 1ère réunion accouchant péniblement d’un simple questionnaire à l’attention des agents pour leur demander leur avis sur différents éléments de la carrière. Autant dire que nous sommes loin du débat de fond, sans compter le fait que ce type de consultation est un moyen bien connu de contournement des organisations syndicales représentatives, car au final, nous nous trouvons confrontés à débattre des conclusions du questionnaire, orientées par le gouvernement, et non de nos revendications.

Face à un tel constat, auquel on doit ajouter les conséquences de la nouvelle Loi Travail sur le Statut général des fonctionnaires (notamment la répercussion de la fusion des instances représentatives du personnel et le compte professionnel de prévention), il est évident que l’heure est à la mobilisation.

 A quelques semaines de la présentation des Projets de lois de finances, et de finances de la sécurité sociale, il est de notre responsabilité de faire savoir, haut et fort, à ce gouvernement que nous sommes en profond désaccord avec ces contreréformes et que nous n’allons pas nous taire et baisser la tête.

C’est pourquoi, dans l’unité avec l’ensemble des fédérations syndicales de fonctionnaires représentatives, FO Fonction publique appelle à la grève et aux manifestations le mardi 10 octobre 2017.

Tous en grève et aux manifestations le 10 octobre 2017 !

 

(c) 2014 - FO-FGF - Mentions légales - Réalisation myLittleTools