Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

LA NOUVELLE TRIBUNE

Nouvelle Tribune n°412
Posté le 05/07/2017
 

Pièces jointes

Partager sur

Nouvelle Tribune n°412

Cliquez pour rendre cette question favorite
◄ Précédente   ressource 20 sur 272   Suivante ►
 

Un avenir sombre pour la Fonction publique ? …

Un nouveau président de la République a été élu, et un nouveau gouvernement vient d’être nommé. La FGF-FO, fidèle à ses principes d’indépendance ne commentera pas les choix politiques d’Emmanuel Macron mais constate que la Fonction publique n’est pas la priorité affichée.

En effet, aucun ministère de la Fonction publique n’apparait dans l’organigramme gouvernemental. La Fonction publique est rattachée à Bercy sous l’intitulé du ministère de l’Action et des Comptes publics. Cela augure d’une vision comptable et budgétaire forte, euro-compatible avec la réduction des dépenses publiques et le dogme des 3% de déficit.

Nous avons rencontré le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, le 23 mai en délégation UIAFP-FO. Vous trouverez un compte-rendu de cette audience dans ce journal.

Dans l’attente du résultat des élections législatives, le 1er constat que nous pouvons faire n’est pas très encourageant pour la Fonction publique, ses agents et les usagers.

En effet, le Ministre a notamment confirmé les orientations du Président Macron en affirmant la volonté de supprimer 120 000 postes de fonctionnaires sur le quinquennat, de réinstaurer le jour de carence, de geler les traitements, de privilégier le contrat au statut (pour certaines missions à définir) et d’engager une réforme des retraites systémique pour les secteurs privé-public. De fait, le code des pensions civiles et militaires, la pension calculée sur les 6 derniers mois, le taux de remplacement de 75%, etc. sont en danger.

Avant l’été, nous saurons si le nouveau Président et le gouvernement ont la majorité parlementaire pour mener leurs projets. Une nouvelle rencontre est prévue avec le Ministre Gérald Darmanin avant mi-juillet.

La FGF-FO et l’UIAFP-FO, ensemble, continueront de porter les revendications et les attentes des personnels et notamment :

-          La revalorisation immédiate de la valeur du point d’indice pour compenser au plus vite les 16% de perte de pouvoir d’achat depuis l’an 2000.

-          L’arrêt des suppressions de postes et l’ouverture de nouveaux recrutements partout où cela est nécessaire.

-          Le recrutement de titulaire à statut contre la précarité du contrat.

-          Le maintien de la suppression du jour de carence.

-          La défense du code des pensions civiles et militaires.

-          L’arrêt des réformes permanentes et principalement la réforme territoriale.

Indépendance, liberté, défense des garanties collectives, telles seront les valeurs de la FGF-FO et ce quel que soient nos interlocuteurs dans les mois à venir !

 

(c) 2014 - FO-FGF - Mentions légales - Réalisation myLittleTools