FGF FO - FO Fonctionnaires
Connexion
 
Menu
 
 

 

Vous n'avez pas encore de compte. Vous pouvez en créer gratuitement en remplissant simplement le formulaire. Vous pourrez alors accéder de façon privilégiée à des contenus. Celà ne vous engagera aucunement avec FO-FGF.

Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

LA NOUVELLE TRIBUNE

La Nouvelle Tribune N° 408
Posté le 27/06/2016
 

Pièces jointes

Partager sur

La Nouvelle Tribune N° 408

Cliquez pour rendre cette question favorite
◄ Précédente   ressource 92 sur 294   Suivante ►
 

Ce numéro spécial sur les Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR) présente de manière formelle et transparente les conséquences pour les agents, de ce protocole imposé de force par le Premier Ministre, qui avait amené FO à parler de 49-3 du dialogue social !  

Rappelons que FO, après consultation de ses instances, avait rejeté formellement ce protocole qui concerne les 3 versants de la fonction publique.  Cette position FO unanime se retrouve dans ce dossier qui est le fruit de l’analyse partagée de nos deux fédérations FGF-FO et FSPS-FO.

Après 6 ans de gel de la valeur du point d’indice, une diminution constante des mesures catégorielles, chacun pouvait espérer enfin une véritable reconnaissance du travail et des missions accomplies par les fonctionnaires et agents publics par une revalorisation du point d’indice compensant au moins les pertes de pouvoir d’achat et par une refonte des grilles offrant perspectives et attractivité.

Force est de constater que cela n’est pas le cas et nous sommes loin du compte. En effet, en échange de quelques maigres points d’indice, les durées de carrière sont allongées dans chaque grade, les réductions de temps de service et la carrière mini sont supprimées, et les fusions de corps accentuées.

Alors que la ministre de la Fonction publique a régulièrement annoncé que le gel du point d’indice avait permis d’économiser 7 milliards sur le dos des fonctionnaires attestant ainsi que ceux-ci avaient servi de variable d’ajustement , notamment à travers leur rémunération (l’Insee annonçant même une baisse historique !) , on peut constater que nous ne bénéficions pas d’un quelconque renvoi d’ascenseur.

On peut même affirmer que cette réforme PPCR ne coutera quasiment rien au gouvernement car les agents autofinancent les nouvelles grilles par des carrières plus longues, un avancement ralenti, et des promotions limitées.

Ce n’est pas la récente annonce de la Ministre Girardin de revaloriser de 1,2% la valeur du point d’indice en 2 fois (+0,6% au 01/07/2016 et +0,6% au 01/02/2017) qui va nous satisfaire après plus de 8% de perte depuis 2010. Nous n’oublions pas également que durant l’application du protocole PPCR (2016-2020), les retenues pour pension civile (ou cotisations retraites) vont également continuer de progresser, affaiblissant ainsi un peu plus les maigres propositions gouvernementales.

Face à ce constat, FO va continuer de marteler ses revendications pour une réelle augmentation de la valeur du point d’indice permettant le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat et une refonte revalorisation de la grille indiciaire qui apporte réellement des avancées et de l’attractivité pour les agents et l’emploi public.

En résumé, pour FO, le dossier n’est pas clos !

 

Confédération Force Ouvrière

Force Ouvrière

Réseaux Sociaux

  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube

FO-FGF

La Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière (F.G.F.-F.O.), rassemble et coordonne l'action des syndicats FORCE OUVRIÈRE de fonctionnaires et d'agents publics de l'Etat et de ses établissements publics, à l'exception de ceux de " La poste" et de "France Télécom".

Elle a pour vocation principale de défendre les intérêts particuliers de ses adhérents, mais également une conception d'une Fonction publique laïque et Républicaine.

(c) 2014-2018 FO-FGF - Mentions légales
Scénarisé avec E-TIPI, Solution Digital Learning