FGF FO - FO Fonctionnaires
Connexion
 
Menu
 
 

 

Vous n'avez pas encore de compte. Vous pouvez en créer gratuitement en remplissant simplement le formulaire. Vous pourrez alors accéder de façon privilégiée à des contenus. Celà ne vous engagera aucunement avec FO-FGF.

Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

LA NOUVELLE TRIBUNE

La Nouvelle Tribune n° 407
Posté le 11/03/2016
 

Pièces jointes

Partager sur

La Nouvelle Tribune n° 407

Cliquez pour rendre cette question favorite
◄ Précédente   ressource 126 sur 314   Suivante ►
 

Le 26 janvier 2016, des milliers de fonctionnaires ont répondu présents à l’appel à la grève et aux manifestations des fédérations de fonctionnaires de FO, de la CGT et de Solidaires.

Cette mobilisation dans un contexte difficile après les tragiques attentats de fin 2015 et l’instauration de l’Etat d’urgence a cependant permis de mettre en avant les revendications légitimes des fonctionnaires et agents publics en matière de rémunération et d’emplois notamment.

La mobilisation n’est pas terminée et nous continuerons de faire pression notamment lors des discussions sur le point d’indice.

Quelques jours plus tard, le remaniement gouvernemental entrainait le départ de la Ministre Marylise Lebranchu et son remplacement par Annick Girardin.

De fait ce remplacement a reporté les réunions prévues (audience, CCP et rendez-vous salarial). A ce jour nous ignorons les échéances à venir.

Au-delà de ces annulations de réunions, ce changement reste inquiétant au regard des engagements oraux pris par Marylise Lebranchu notamment sur le projet de Loi Déontologie, droits et obligations. En particulier après les modifications apportées en 1ère lecture tant à l’Assemblée nationale qu’au Séant sur 3 points.

La suppression des 3 jours de carence, le retrait de l’exclusion temporaire de 3 jours comme sanction disciplinaire du 1er groupe et la suppression de la présence du juge administratif comme président de  la CAP disciplinaire dans la fonction publique territoriale, devaient être recadrés par un amendement gouvernemental porté par Marylise Lebranchu

Le Rendez-vous salarial soi-disant promis en février d’après PPCR et ses signataires qui n’est toujours pas fixé et risque d’être renvoyé en mars voire avril, toujours du temps gagné par le gouvernement pour ne pas revaloriser le point d’indice.

C’est dans ce contexte que la DGAFP souhaite présenter un amendement au projet de Loi El Khomri pour intégrer le CPA dans la Fonction publique. Une seule réunion a eu lieu sur ce sujet et l’UIAFP-FO a condamné ce passage en force sur ce point (un article détaille les raisons dans ce journal).

Les ministres changent mais le constat reste le même. Toujours plus d’individualisation au détriment des garanties collectives, toujours plus de volonté d’unifier les 3  versants de la Fonction publique au détriment de leurs spécificités et toujours rien pour le pouvoir d ‘achat par la poursuite de l’austérité.

Pour la FGF-FO, la résistance et le combat syndical demeurent le seule arme des salariés. Libre et indépendante, la FGF-FO continuera de porter les revendications des personnels et utilisera tous les moyens pour les faire aboutir.

 

Confédération Force Ouvrière

Force Ouvrière

Réseaux Sociaux

  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube

FO-FGF

La Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière (F.G.F.-F.O.), rassemble et coordonne l'action des syndicats FORCE OUVRIÈRE de fonctionnaires et d'agents publics de l'Etat et de ses établissements publics, à l'exception de ceux de " La poste" et de "France Télécom".

Elle a pour vocation principale de défendre les intérêts particuliers de ses adhérents, mais également une conception d'une Fonction publique laïque et Républicaine.

(c) 2014-2018 FO-FGF - Mentions légales
Scénarisé avec E-TIPI, Solution Digital Learning