FGF FO - FO Fonctionnaires
Connexion
 
Menu
 
 

 

Vous n'avez pas encore de compte. Vous pouvez en créer gratuitement en remplissant simplement le formulaire. Vous pourrez alors accéder de façon privilégiée à des contenus. Celà ne vous engagera aucunement avec FO-FGF.

Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

LE LIEN

LE LIEN N° 119
Posté le 26/02/2016
 

Pièces jointes

Partager sur

LE LIEN N° 119

Cliquez pour rendre cette question favorite
◄ Précédente   ressource 172 sur 355   Suivante ►
 

REJOIGNEZ-NOUS !

Une nouvelle année commence.

C’est le moment de faire le point sur le développement de notre organisation l'U.F.R.-FO. et sur les motivations qui ont amené les fonctionnaires retraités à se regrouper dans une union spécifique. Chacun sait que les retraites du secteur privé sont différentes par leur structure (retraite sécu+ retraites complémentaires) des pensions  des fonctionnaires de l’ETAT. D’où la nécessité, pour notre union, de défendre les spécificités de ces derniers.

A l’heure actuelle, les pouvoirs publics- ceux en place tout comme leurs prédécesseurs -discréditent les retraités fonctionnaires en prenant toute une série de décisions, parfois contradictoires, à l'encontre du statut actuel ou du code des pensions pour qu’à l’avenir, les pensionnés soient considérés comme des retraités du secteur privé  c’est à dire totalement  déconnectés de leur ancien employeur. Pourtant, si l’on se réfère à l’article 71 de la loi n°84-16  « tout fonctionnaire admis à la retraite est autorisé à se prévaloir de l’honorariat dans son grade et son emploi à condition d’avoir accompli vingt ans au moins de service public. Toutefois  celui-ci peut lui être refusé par une décision motivée de l’autorité qui a prononcé la mise à la retraite".

Demandons à l'Etat - employeur de respecter la loi ou de justifier son refus de nous attribuer automatiquement l’honorariat dans notre grade et notre emploi au moment où il nous admet à la retraite ce qui serait une marque de respect envers ceux qui ont servi loyalement l’Etat avec des rémunérations souvent inférieures à celles du secteur privé. 

Au-delà, l'Union Fédérale veut pouvoir répondre aux sollicitations de ses adhérents lorsqu'ils rencontrent des problèmes dans la vie quotidienne. Nous mettons  en place un réseau de correspondants aptes à prendre en charge toutes les demandes d’aide. Aujourd’hui, dans 55  départements, des camarades ont accepté d’en assumer la charge. Une vingtaine d’autres départements sont en cours de validation. Ainsi, nous serons en mesure de rompre l’isolement et d’atténuer les problèmes que l’on peut rencontrer quand on est seul ou seule. Cela peut passer par les demandes les plus simples (déclaration de revenus, problèmes avec les administrations,  de consommation, de voisinage) mais également par des difficultés relatives à la  santé (droit du patient, attribution d’allocations, aides à la personne, aides financières pour améliorer les conditions de vie dans les logements, etc...).

Il est bien évident que notre démarche de renforcement de l’U.F.R. s’entend en cohérence avec notre implication à l’U.C.R.  

L’U.F.R-FO devra aussi garder des contacts avec les camarades en EPHAD pour que soient maintenus les liens avec leur ancienne activité et, que soit surtout respectée leur dignité physique et psychologique.

 Notre engagement est total. Très prochainement vous aurez le nom de votre correspondant.

Envoyez-nous votre mail, vous aurez le sien*.

Le contact est établi – vous aurez un accès direct à notre site.

Vous pourrez joindre nos permanences ou encore le secrétariat en cas d’urgence.

Nous serons toujours présents à vos côtés.

 

REJOIGNEZ-NOUS  OU FAITES REJOINDRE CEUX OU CELLES QUI SONT ENCORE ISOLE(E)S.

 

*ufr@fo-fonctionnaires.fr

 

Confédération Force Ouvrière

Force Ouvrière

Réseaux Sociaux

  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube

FO-FGF

La Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière (F.G.F.-F.O.), rassemble et coordonne l'action des syndicats FORCE OUVRIÈRE de fonctionnaires et d'agents publics de l'Etat et de ses établissements publics, à l'exception de ceux de " La poste" et de "France Télécom".

Elle a pour vocation principale de défendre les intérêts particuliers de ses adhérents, mais également une conception d'une Fonction publique laïque et Républicaine.

(c) 2014-2018 FO-FGF - Mentions légales
Scénarisé avec E-TIPI, Solution Digital Learning