FGF FO - FO Fonctionnaires
Connexion
 
Menu
 
 

 

Vous n'avez pas encore de compte. Vous pouvez en créer gratuitement en remplissant simplement le formulaire. Vous pourrez alors accéder de façon privilégiée à des contenus. Celà ne vous engagera aucunement avec FO-FGF.

Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

LA NOUVELLE TRIBUNE

LA NOUVELLE TRIBUNE N° 400 - JUIN 2014
Posté le 07/07/2014
 

Pièces jointes

Partager sur

LA NOUVELLE TRIBUNE N° 400 - JUIN 2014

Cliquez pour rendre cette question favorite
◄ Précédente   ressource 240 sur 342   Suivante ►
 

  

EDITO

Résister et préparer la riposte !

2 ans après l’élection du Président de la République, chacun constate les effets néfastes de la politique libérale dictée par la ratification du Pacte budgétaire européen qui impose 0% de déficit public.

Dans cette logique libérale, le gouvernement porte l’allégement du cout du travail en exonérant une fois de plus les entreprises de cotisations. Les contreparties tant mises en avant dans le Pacte de responsabilité (que FO n’a pas signé) ne sont qu’un nuage de fumée. Aucune embauche, ni aucune obligation de négociation de la part des entreprises.

Dans le même temps, l’Etat en tant qu’employeur applique le même principe en proposant d’alléger les retenues pour pensions civile des fonctionnaires, soi-disant pour améliorer le pouvoir d’achat. Pour autant, il maintient le gel du point d’indice (et ce depuis 2010) !!!!!!

Ainsi, de manière totalement inégale, certains agents auraient une baisse d’environ 4 euros par mois jusqu’à  45 euros maximum de leurs « cotisations retraites ». Dans sa présentation, pour pouvoir atteindre 45 euros par mois (pour le montant le plus élevé, mais pas pour tout le monde),  le Ministère de la Fonction publique inclue à la baisse des cotisations, l’attribution uniforme de 5 points d’indice sur la grille de catégorie C déjà programmée au 1er janvier 2015. Une fois de plus, tous les moyens sont bons pour démontrer que l’augmentation est significative, mais qui peut y croire…

Malgré une mobilisation réussie le 18 mars, puis le 15 mai, sur les revendications portées par Force Ouvrière, le gouvernement poursuit sa politique d’austérité. Il continue de détricoter la protection sociale en affaiblissant ses sources de financement et l’organisation administrative de la France avec son projet de décentralisation.

Dans ces moments difficiles pour les salariés et les agents publics, la FGF-FO poursuit inlassablement sa défense du Service public, sa défense du statut général et des statuts particuliers et exige haut et fort une revalorisation  immédiate de 8% de la valeur du point d’indice qui a aussi des effets sur la pension de retraite future.

Cohérente dans ses positionnements, tenace dans ses revendications, indépendante dans son expression, la FGF-FO continue de porter les valeurs du service public. La FGF-FO maintient que les Services publics sont les garants de la République.

Plus que jamais, nous devons porter nos revendications et les faire partager le plus largement possible, afin de construire avec les agents publics, la riposte nécessaire contre cette politique  d’austérité destructrice d’un service public de qualité au service de tous.

Le rapport de force, la grève ne se décrètent pas. Seuls les agents réunis en Assemblée générale peuvent donner le signal qui permettra d’engager un combat durable pour enfin changer de politique et augmenter le pouvoir d’achat.

Le gouvernement doit comprendre  que le climat social  est à un niveau d’exaspération jamais atteint  et qu’il portera l’entière responsabilité  de la dégradation croissante  des  conditions de travail des agents et de ses  conséquences.  Ajoutée au mépris envers les agents, la réponse inadaptée et largement insuffisante du Gouvernement sur le pouvoir d’achat, le cocktail n’est pas loin d’être explosif !!

A FORCE OUVRIERE NOUS  SAURONS PRENDRE NOS RESPONSABILITES !

 

Confédération Force Ouvrière

Force Ouvrière

Réseaux Sociaux

  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube

FO-FGF

La Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière (F.G.F.-F.O.), rassemble et coordonne l'action des syndicats FORCE OUVRIÈRE de fonctionnaires et d'agents publics de l'Etat et de ses établissements publics, à l'exception de ceux de " La poste" et de "France Télécom".

Elle a pour vocation principale de défendre les intérêts particuliers de ses adhérents, mais également une conception d'une Fonction publique laïque et Républicaine.

(c) 2014-2018 FO-FGF - Mentions légales
Scénarisé avec E-TIPI, Solution Digital Learning